L’Oeil du marqueteur

Chez Brendans and Brendans, on est  des marqueteurs, mais pas que…

On est aussi des montréalais, des québécois, des aficionados de sport (regarder pas forcément pratiquer), des dégustateurs de bières, des amateurs de bonne bouffe. Autrement dit, on aime la vie! Et si on apprécie toutes ces petites choses, on ne peut s’empêcher de les regarder avec les lunettes d’un marqueteur (il y a des défauts qui sont difficiles à corriger!). Conclusion, pourquoi ne pas vous faire part de nos réflexions sur ces événements qui nous concernent tous plus ou moins, de loin ou très près…

Le Festival de jazz du Québec

Qu’est-ce que c’est?

Le Festival de jazz c’est une rencontre entre des gens très hétéroclites pour écouter un même artiste (jazzman ou jazz girl) pendant un peu plus d’une heure sur la place des arts! Hétéroclite, pourquoi? On peut retrouver côte à côte un jeune couple qui profite de l’ambiance romantico-musicale pour une séance de bisou-bisou, une bande d’amis dans la cinquantaine qui, à défaut d’apprécier les qualités vocales d’une chanteuse lancent des blagues graveleuses sur ses qualités plastiques; et une mémé renfrognée qui ne comprend pas que la Place des arts ce n’est pas le métro, et que si elle veut avoir une place assise, soit elle s’apporte elle-même sa chaise, soit elle regarde le spectacle de sa télé (tout ça c’est du vécu).

Comment c’est marqueté?

Le festival de jazz se ‘‘markete’’ très bien. Tellement bien en fait, que beaucoup d’autres marques qui n’ont rien à voir l’utilisent pour leur propre promotion! On peut aussi trouver presque de partout des petits magazines gratuits et en couleur qui annonce le programme. Puis quand Diana Krall dit elle-même que le Festival de Jazz de Montréal est la meilleure place au monde pour jouer, il n’y a rien a ajouter!

  • Les plus?

-Les artistes de haut calibre présentés gratuitement au public

-Le déroulement sur une dizaine de jours.

  • Les moins?

-Le fait que ça se déroule pendant la période du déménagement et empêchent parfois les montréalais d’en profiter pleinement!

– La performance décevante de certaine légende tel que B.B. King.

Conclusion :

Mon tout fait un évènement qui d’un point de vue marketing est très bien vendu. La preuve : l’excitation qui règne sur la place des arts, les pubs qui passent à la radio, la télé et font référence au festival de jazz et Diana Krall qui fait la Une du journal La Presse. Tout ceci pour dire que le Festival de jazz c’est achevé hier soir (déjà)! À l’année prochaine, on a hâte!!

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s